Accueil

Notre flotte d'hélico

France:  
Québec:
Présentation

Noms :
Nico          747.2 h de vol
Tom         215.6 h de vol


Description :
Site parlant de notre aventure au Québec (CANADA) pour devenir pilotes d'hélicoptère.

Rubriques

Articles
    |
    |- Liste de tous les articles

Photos
    |
    |- Catégories de photos
    |
    |- Wallpapers

Vidéos

10 Derniers Articles

- Canada Trip
- 2 vidéos rigolotes
- Illustrations et vidéo de vols
- Quelques photos de la belle saison en ces temps neigeux et brumeux !
- Relation de la maladie du commandant de bord Trévoux
- Héli-Activité n°7
- Séisme de 5.5 dans les laurentides
- Quelques petites photos
- HELIPSAIR
- Vol voyage de plus de 1000 Km

Rechercher un article

  

Nombre de personne en ligne

Il y a 2 personnes en ligne.

3.238.204.31 , 54.36.148.78 ,

Annonces




Identification   déconnexion   

Ajoutez aux favoris 10 derniers commentaires

nico
   le 17 Janvier 2014  13h01
garry
   le 1 Mars 2013  16h41
Stephane
   le 21 Fevrier 2012  21h42
m@
   le 15 Decembre 2011  14h20
Tom
   le 20 Novembre 2011  21h13
Philippe
   le 19 Novembre 2011  19h48
Tom
   le 15 Novembre 2011  1h13
mm
   le 14 Juin 2011  7h14
Nicolas LOUIS
   le 14 Avril 2011  22h59
schaab
   le 11 Mars 2011  10h52

5 dernières photos


Orion et Magélan



Parinacota Holy Grale Timelapse



Timelapse au Chili



Canada Trip



Canada Trip


5 dernières vidéos

- Montréal en caméra gyrostabilisée
- R44 Music Mix
- Buil me up R44
- Une matinée chez les mécanos
- Solo & Douches

Liens

Hélipsair

Unireves

G'ronimo



Une journée à Passport

20 Decembre 2008 par Tom

Bonjour à tous,

Nico et moi passons toutes nos journées à la base de Passport Hélico, à Mascouche. Souvent, nous venons même le samedi et le dimanche ! Les week-ends sont assez calmes à la base.
C'est pour que tu puisses, toi public, t'imaginer comment et à quoi nous passons notre temps que nous avons décidé de faire un article relatant une journée "type" à Passport... Un montage vidéo viendra bientôt...

La théorie
   Nous avons, en temps normal, cours théoriques tous les lundis, mercredis et vendredis matins. C'est le petit Jéjé qui est notre instructeur au sol. Ancien militaire, il sait faire preuve d'une autorité effrayante lorsqu'il s'agit de nous faire réviser nos "emergency procedures" en guise d'apéro. Et oui, nous avons un apéro à 8 heures le matin trois fois pas semaine ! :) Sous ses petits airs de dûr à cuire (il est aussi ancien pompier), il nous démontre chaque jour l'efficacité de sa pédagogie, son grand sens de l'humour cinématographique et sa gentillesse. Jéjé, c'est un chouette gars



La pratique (les vols)
   Les choses se compliquent un peu pour la partie pratique. Là, nous sommes tributaires de la météo; en cette période d'hiver, nous devons jongler avec le vent, le brouillard, la neige... Cela ne nous laisse souvent que peu de choix pour nos horaires de vol. L'idéal en ce moment, c'est tôt le matin: pas de vent mais des températures bien froides ! On ne s'en plaint pas, c'est vraiment agréable de voler aux aurores !


   Alors, une séance de vol commence toujours par une DI (Daily Inspection). Il s'agit d'une inspection générale de l'hélicoptère pour vérifier que tout est en ordre pour le vol: vérifacation des rotors, des pales, du niveau d'huile... En cas de doute sur telle ou telle chose, nous demandons aux mécanos de confirmer ou d'infirmer nos interrogations. Une DI est une chose très "personnelle" puisque c'est nous qui montons dans l'hélicoptère après. C'est d'une partie de notre sécurité dont il s'agit !


La DI



   Après la DI, direction la pompe à essence pour le "fuelage". Les hélicoptères que nous pilotons utilisent de l'essence ordinaire de voiture, du sans plomb. Lorsque les pleins sont faits, nous avons une autonomie d'environ 3 heures (30 gallons = 115 litres). Nous effectuons aussi une purge des reservoirs pour vérifier la présence éventuelle d'impuretés ou d'eau.

   Après ça, retour dans les locaux pour une séance de briefing avec Jérôme. Bon, ce Jérôme-là, ce n'est pas le même que l'autre. On a deux Jérôme ici ! Lui, il est instructeur en vol, et classe 3 de surcroît ! Il n'a pas été militaire et heureusement, l'armée aurait perdu toute crédibilité :) Imaginez Arthur Garfunkel sans ses Clarks et vous aurez Jérôme ! Bon, Jérôme est un Garfunkel qui s'ignore ! Dûr dûr de prendre des photos de lui... Je ne sais pas comment est Garfunkel dans la vie mais Jérôme, lui, est vraiment cool ! J'irais même jusqu'à dire qu'il est adorable !
   Briefing donc pour préparer le vol et les exercices que nous allons faire. Explications du maître instructeur avec maquette d'hélicoptère à l'appui, schémas des circuits sur le tableau blanc...


Le briefing et Jérôme



   Une fois le briefing effectué, nous partons en vol. Je ne vais pas détailler le vol parce qu'ils sont différents à chaque fois.
   A la fin du vol, après avoir posé l'hélicoptère, nous faisons un débriefing (brienfing d'après vol). Là, nous refaisons le vol pour pointer les difficultés rencontrées et essayer de les expliquer. Heureusement pour nous, nous voyons aussi les parties du vol qui ont bien été (la pédagogie de Jérôme est bonne pour ça !).

Caméra embarquée à bord de l'hélico de Nico: cliquez ici

   Evidemment, lorsque nous volons, nous salissons l'hélicoptère... Logique ! Après le vol, il faut donc le nettoyer. Et le nettoyage d'un hélicoptère relève d'un art ancerstral qui consiste à traiter de "La Mouche".
   En effet, La Mouche est joueuse: elle s'écrabouille le plus souvent sur des parties difficiles d'accès comme le mat rotor ou les dérives de queue. Là, il faut savoir prendre de la hauteur pour la repérer dans sa bière de métal.
   La Mouche est très "famille" aussi; elle ne se crash jamais seule et pourrait faire passer l'activité aéronautique pour un vrai génocide animal.
   Ajoutons à cela que La Mouche est, une fois éclatée sur la jolie peinture Ronbinson, aussi sèche et incrustée qu'un vieux chewing gum piétiné sur un trottoir.
   Pour traiter La Mouche, il faut donc commencer par repérer La Mouche (ça, ça ne pose pas trop de problème !). Après (là, ça se complique), il faut ramolir La Mouche. Pour ce faire, nous disposons d'un produit miracle: l'eau ! Nous aspèrgeons La Mouche avec une quantité d'eau bien définie (ramolir sans noyer !) et attendons que le produit miracle fasse son effet. Cela peut prendre quelques secondes, tout dépend de La Mouche. Après, nous appliquons un petit produit sans prétention (un "schpritz" spécial aéronautique) qui est là pour... je ne sais pas, peut-être pour décoller les petites ailes de La Mouche... En tout cas, un passage de chiffon sec permet de transférer La Mouche de l'hélicoptère vers sa dernière demeure: le chiffon. En d'autres mots, lorsque nous passons ce chiffon, nous n'oublions jamais de parler à La Mouche en lui disant: "Ce tombeau sera votre tombeau !".


La Mouche



   Voilà comment se déroule une séance de vol. En ce moment, en hiver, nous ne nettoyons pas les machines; d'une part, il fait trop froid, elles gèleraient immédiatement et d'autre part, il y a beaucoup moins de poussières et de mouches.


Le dîner (le repas de midi) et la cuisine
   A la base de Masouche, nous avons une cuisine/salle à manger très conviviale dans laquelle nous mangeons tous les midis de la semaine. Certains apportent leur lunch, d'autre partent en prendre un à IGA, au Sushi Shop, ou à Quiznos ;-). Elle est super équipée: lave-vaiselle, micro-ondes, four, machine à café (merci Alex !). Elle est le lieu de bons moments entre potes et de franches parties de rigolades; de fous rires mémorables mêmes !
   De temps en temps (assez souvent même), lorsque la salle de cours est occupée, la cuisine nous sert de salle de révisions. Pas très confortable pour ça ! Avec le temps et la non-motivation de travailler dans la cuisine, celle-ci est devenue notre salle de réseau à FarCry: Monkey Bay, Radio, Surf, équipes rouges et bleues, snype interdit à Nico... on est devenu bien à l'aise dans cet environnememt virtuel !


La cuisine



Commentaires :



Ajouter un commentaires


Captcha
    Recopiez les caractères.
Votre nom :
Votre Email :
Votre message :